Un sommeil réparateur : la clef des résultats ?

Lorsque vous entendez parler de sport et de musculation en particulier, on met souvent 2 choses en avant : la pratique, et l’alimentation. Il est même commun d’entre le fameux : « pour des résultats optimaux, c’est 20% sport et 80% alimentation ! ». Et le sommeil dans tout ça ? Il est trop souvent vu comme secondaire. Ne négligez plus un bon sommeil réparateur !

Alors oui, on est d’accord, si vous ne vous entraînez pas et que vous mangez n’importe quoi, vous aurez beau dormir, vos muscles ne se développeront jamais.

Néanmoins, avoir un sommeil réparateur joue un rôle essentiel dans votre progression, alors ne le négligez pas !

Que va vous apporter un sommeil réparateur ?

Il est souvent conseillé de dormir entre 7h et 9h par nuit, et nous vous conseillons aussi cela. Attention, certains d’entre vous peuvent avoir besoin de dormir plus pour se sentir en forme, et même moins parfois ! Ce n’est qu’une fourchette que nous vous donnons et qui conviendra pour la plupart. Une bonne nuit de sommeil vous permettra de vous sentir en forme et d’aborder votre journée dans de bonnes conditions.

Mais dans le cadre concret de la musculation, il vous sera d’autant plus bénéfique. En effet, au cours de votre sommeil, votre corps se répare en sécrétant des hormones de croissance.

Vous le savez surement, lors de vos séances de musculation ou de tout effort physique, vos muscles subissent de mini lésions musculaires. Oui oui, lors de votre séance de sport vous ne faites pas grossir vos muscles, vous les détruisez ! Et que permet le sommeil ? De réparer ces fissures pour faire grossir vos muscles, grâce aux hormones de croissance que votre corps sécrète!  

Donc vous l’aurez vite compris, si vous ne dormez pas assez, votre récupération musculaire en sera impactée : la sécrétion hormonale en sera perturbée ainsi que votre métabolisme, et de ce fait vous assimilerez moins bien les protéines et vous stockerez du gras plus facilement.

De plus, comme le démontrent plusieurs études scientifiques, le manque de sommeil peut jouer sur l’appétit, vous poussant à manger plus. Si on ajoute à cela la perturbation du système hormonal, il vous sera peut-être plus facile de prendre du gras.

Le sommeil a évidemment plein d’autres vertus. Mais étant axés sur le plan sportif, nous vous exposons principalement les bénéfices de celui-ci en parallèle de l’activité sportive.

Quelques petits conseils si vous êtes en manque de sommeil :

  • Evitez les écrans juste avant de vous coucher et préférez un livre ou une petite séance de méditation/relaxation. Cela apaisera davantage votre corps et votre cerveau et vous mettra dans de bonnes conditions pour vous endormir 

  • Dormez dans une pièce relativement fraîche : à trop haute température, cela peut perturber votre sommeil. Ce n’est pas anodin si tant de personnes luttent pour s’endormir en période caniculaire !

  • Ne buvez pas trop d’eau juste avant de vous coucher pour éviter vous réveiller la nuit pour  aller aux toilettes : certains d’entre vous peuvent avoir du mal, une fois réveillées, à se rendormir

  • Eteignez votre téléphone pour réduire les bruits (sms etc.) mais aussi les ondes : on en est au contact toute la journée déjà. Profitez de votre nuit pour dormir dans un cadre totalement sain.

  • Evitez les séances de sport trop tardives : vous pouvez penser que cela va vous fatiguer et vous permettre de vous endormir, mais  ça peut être le contraire !

  • Ne consommez pas de produits excitants le soir (boissons gazeuses, café). Pour les consommateurs de thé, préférez le soir des tisanes.